Avez-vous entendu parler de ces nouveaux jobs : les managers de transition ? Très en vogue actuellement dans toutes les grandes entreprises, ces managers ont la mission d’accompagner les chefs de service et toutes leurs équipes dans les problématiques liées à la transformation digitale de leur process, pour que cela soit vécu de manière fluide et positive.

Qu’en est-il de cette transformation digitale dans nos hôtels ? Force est de constater que les clients ont une démarche bien plus aboutie dans leurs usage que les hôteliers eux-mêmes….Nous devons nous poser cette question : pourquoi ? L’hôtelier pense souvent que le fait de digitaliser ses pratiques et ses process sont bien trop compliqués et bien trop coûteux…Et bien souvent, ces sujets sont remis à plus tard, et ce plus tard n’arrive jamais… Oui, mais cela pose clairement un problème aujourd’hui : les clients vous attendent sur ces sujets, les clients souhaitent trouver dans votre chambre d’hôtel au minimum les technologies dont ils disposent à domicile.

Alors, voici 5 idées pour vous aider dans votre réflexion :

4 conseils de Beezness Hotels pour que les hôteliers procèdent efficacement à la transformation digitale de leur établissement
Compliquée, la transformation digitale ? Pas forcément.

#1 | Priorisez vos investissements selon votre positionnement :

Tout d’abord, priorisez vos investissements en fonction du positionnement de votre hôtel et de votre cible. Si vous êtes directeur d’un hôtel de catégorie dite économique ? Intéressez-vous aux ouvertures de porte dites BLE (Bluetooth Low Energy) ; une ouverture des portes grâce à un QR Code envoyé de manière sécurisée sur vos smartphones vous fait gagner du temps dans vos process, rassure le client qui n’est pas forcément certain de manipuler correctement les bornes de check-in. De plus, ce n’est pas sur l’accueil que ces hôtels vont tirer leur épingle du jeu mais sur d’autres critères comme le prix de la chambre, leur localisation, le rapport qualité-prix.

#2 | Intégrez les nouvelles technologies à votre stratégie :

Vous êtes un hôtel 4**** ou 5***** ? Alors il sera intéressant d’être à l’affût des nouvelles technologies vous permettant d’accroître la qualité de vos services et la connaissance de vos clients. Pour cela, je cite deux entreprises qui ont retenu dernièrement mon attention : Victor & Charles, qui vend une solution dite d’intelligence artificielle pour une meilleure connaissance client, et la société My iGuest, pour améliorer le service client et qui vend une solution digitale regroupant géolocalisation, application avec chat, réservation online et couponing dématérialisé.

l’application My iGuest aide votre hôtel dans sa transition digitale.

#3 | Mettez-vous à la place du voyageur :

Soyez vous même utilisateur. Ce n’est pas parce que nous ne sommes pas de la génération Z que nous sommes forcément has been sur ces sujets. En revanche, nous avons besoin de faire évoluer nos pratiques alors que les nouvelles générations sont nées avec. Ces jeunes n’ont pas forcément toutes les connaissances, ni l’expertise, mais ils ont la sensibilité et la spontanéité dans l’usage. Cette spontanéité n’étant pas notre cas (je suis sympa, je m’inclus dans le lot ;-)), il faut à minima s’y intéresser, se former, et avoir l’envie de comprendre.

#4 | Comprenez l’importance du « Picture Marketing » :

N’oubliez pas que l’émotion passe également par l’image. Chaque image, chaque visuel, doit provoquer de l’émotion chez celui ou celle qui la regarde. Dans nos hôtels, nous devons être capables de communiquer par le visuel via ces nouvelles technologies. En plus des photothèques, vous disposerez de vidéos en réalité virtuelle, de vidéos aériennes et sous-marines (Franck Fougère, réalisateur de vidéos notamment pour les destinations et l’hôtellerie sublime l’image) vous pourrez faire vivre une l’expérience nouvelle grâce à la réalité augmentée. Vous augmenterez l’engagement client en le faisant participer à ses process de check-in et de check-out.

L’interaction se fera donc autrement mais se fera. Et pour ceux qui redoutent (oui, il y en a encore) que ces nouvelles technologies risquent de supprimer certains postes ou sont secondaires, dites vous que si vous ne le faites pas, les autres le feront.